top of page

1.

Supervision

Qu'est ce la Supervision et qu'est ce que la gestalt thérapie?

Fritz Perls, psychanalyste juif allemand exilé en Afrique du sud en 1933, est inspiré par les courants philosophiques du 20ème siècle et progressivement se démarque de la psychanalyse. Avec la collaboration d’une équipe new-yorkaise constituée en particulier de sa femme Laura Perls et de Paul Goodman, ils dessinent les contours de la Gestalt-thérapie en 1951. Apparait alors un paradigme nouveau pour la psychothérapie qui s’appuie sur « le contact » : plutôt que de se centrer sur la personnalité du patient, sa structure, ses conflits intrapsychiques ou ses schémas cognitifs, le thérapeute se focalise sur les modalités du rapport à autrui. Le « contact » est l’expérience première que nous faisons à chaque instant, toujours changeant, toujours en devenir.

Dans la thérapie le centrage devient le processus de l’expérience en cours « ici, maintenant et ensuite » plutôt que sur son pourquoi (à cause de quoi). Le gestalt-thérapeute travaille les formes qui se succèdent et apparaissent (en allemand Gestalt, Gestaltung pour exprimer le processus en train de se faire). La forme est alors le rapport figure /fond.

Cette approche novatrice est issue des courants philosophiques dont se sont inspirés les auteurs : la phénoménologie qui interroge la connaissance et la conscience, les travaux de la gestalt-théorie sur la perception, l’existentialisme, dont les fondateurs s’étaient imprégnés. Les auteurs ont aussi puisé dans le pragmatisme, les courants orientaux tel le tao et le zazen. Il en découle une méthode descriptive, phénoménologique, esthétique c'est à dire qui prend appui sur le sensible, le sentir et le ressenti pour prendre connaissance de soi dans le contact avec ce qui n’est pas soi. Ainsi il s’agit de comprendre la manière dont une personne tisse des significations d’elle-même et du monde maintenant et ensuite à partir de la présence :  mouvements du corps, tonalité de la voix, émotions contenues ou pas etc.

La posture implique l’engagement du thérapeute qui participe activement à construire la situation. Il informe le patient de son expérience. La mise en lumière de nos manières de se comporter, de « contacter » est un levier thérapeutique : élargissement de la conscience et mobilisation des capacités d’ajustement créateur, ouverture de possibilités de changement dans la situation. Il devient alors possible de se réapproprier ses sentiments, ses émotions et ses pensées et de les transformer.

source: https://www.sfg-gestalt.com/gestalt-therapie/gestalt-therapie-psychotherapie-relationnelle-existentielle

 

  • Pourquoi la Supervision est-elle indispensable pour tout praticien.ne en Psychothérapie?

    • demandé dans notre cadre de déontologie

    • identifier les phénomènes transférentiels

    • xxx

    • Pxx

    • xx

    • xx

    • xx

 

  • Déroulement d’une séance

    • Une séance dure 50 minutes. 

    • Durant la 1ère séance nous allons définir les modalités de la supervision

    • Seront également posées les modalités pratiques du cadre: la confidentialité, l'engagement, le code de déontologie, la fréquence des rendez-vous, les honoraires.

    • A la demande, les séances peuvent se faire par téléphone, Skype, Zoom, ou FaceTime.

  • Durée d’une Supervision 

    • Le nombre de séances dépend de votre demande qu’il s’agisse d’une demande ponctuelle faisant l’objet d’ un accompagnement ponctuel ou d’un travail demandant un accompagnement plus approfondi.

 

Je vous reçois dans mon Cabinet de Psychothérapie situé 7 avenue de Tourville à CAEN (Calvados).

A la demande, les séances peuvent se faire par téléphone, Skype, Zoom, ou FaceTime.

bottom of page